Apprendre à penser à soi : le secret pour un bon équilibre

  • Blog
  • mindset
  • Apprendre à penser à soi : le secret pour un bon équilibre

Penser à soi n’est inné chez aucune de nous. Pourquoi ? Parce que personne ne nous l’apprend. Apprendre à penser à soi est quelque chose que l’on ne nous enseigne ni à la maison ni dans le monde de l’éducation. Je dirai même que pour beaucoup de monde, penser à soi est assimilé à de l’égoïsme. Et pourtant, il est primordial de se réserver des moments rien que pour soi-même. Et si le secret du bonheur était de penser à soi justement ? Dans cet article, nous allons voir comment écouter nos pensées nous fait prendre conscience de nos besoins et pourquoi cela va nous rendre plus sereines au quotidien.

Prendre conscience de ses besoins

D’après Wikipédia, « les besoins recouvrent l’ensemble de tout ce qui apparaît être nécessaire à un être, que cette nécessité soit consciente ou non ».

Comprends-tu déjà mieux pourquoi il est important que tu t’intéresses à tes besoins ?

Je pourrais t’énumérer en détail toutes les catégories de besoins, mais le psychologue Jean-François MARMION, dans un passage de son livre sur CAIRN.info, nous l’explique très bien.

Pour en citer quelques-uns qui nous intéresse dans cet article, nous trouvons :

  • le besoin d’auto-réalisation, c’est-à-dire devenir pleinement soi-même ;
  • les besoins liés à l’estime et la confiance en soi ;
  • les besoins esthétiques liés à la beauté sous toutes ses formes.

Pour prendre conscience de tes besoins, il va falloir que tu te tournes vers toi. Il va falloir que tu écoutes cette petite voix qui te parle quelquefois. Apprendre à penser à soi fait partie de ce travail d’introspection qui va te permettre de trouver le chemin du bonheur.

La réalisation de tes besoins va certainement te demander de changer certaines de tes habitudes. Te laisser aller à des pensées profondes sur toi va faire surgir tout un questionnement nécessaire, auquel tu devras répondre avec une honnêteté sincère envers toi-même.

Bien sûr, nous avons tous les mêmes besoins de base, respirer, dormir, manger. Mais avons-nous toutes la même façon de penser à nous ? Prenons-nous toutes consciences de ce qui se passe au fond de nous ?

En cherchant à comprendre ce que tu veux vraiment, et comment tu te sens réellement, tu commences déjà à penser à toi.

Tu dois être à l’écoute de tes besoins. Tu dois être prête à les assouvir. Écoute ton corps :

  • Tu es fatiguée ? Repose-toi !
  • Tu as envie d’être seule ? Dis-le et isole-toi !
  • Tu as envie d’une sortie entre amies ? Appelle-les !

Te définir comme ta priorité devrait être naturelle. Tu es aussi importante que n’importe qui d’autre. Penser à toi est une nécessité au quotidien pour prendre soin de toi.

Comment veux-tu être une personne bienveillante envers les autres si tu ne l’es déjà pas envers toi-même ? Tu ne sais pas ce que les autres ont besoin pour être heureux, mais quelque part, tu sais ce que toi, tu as besoin. Alors, ne sacrifie pas tes besoins et ton bonheur au profit de ceux des autres.

S’autoriser à se dire OUI

Apprends à te dire un grand OUI à toi-même en disant non aux autres.

Tu ne peux pas sauver ni rendre service à tout le monde. Tu as des limites. Il faut non seulement que tu les acceptes, mais aussi que tu les fasses respecter par les autres. C’est une des clés de ton bien-être.

Si tu as pris conscience de tes besoins, tu sais ce que tu veux et ce que tu ne veux pas (ou plus). Tu sais ce qui est bon pour toi. Tu as peut-être peur de contrarier les autres en leur disant non. As-tu remarqué que quand tu dis oui aux autres, tu prends le risque de dire non à quelque chose de fondamental pour toi ?

Apprendre à penser à soi et te dire oui quand c’est l’envie que tu ressens au plus profond de toi est le début de l’amour sincère qu’il faut que tu te donnes. Personne ne peut s’occuper mieux de toi que toi-même. T’autoriser à te dire oui, c’est enfin accepter que tu as de la valeur, c’est accorder le droit à ta beauté intérieure de rayonner.

Si ton éducation ne t’a pas appris à dire non à quelqu’un, il n’est pas trop tard pour commencer. Il n’y a pas d’âge pour apprendre. N’aie pas peur d’être rejetée, tu peux expliquer simplement ton refus afin que l’autre le comprenne.

Prenons quelques exemples :

  • Tu acceptes une invitation alors que tu as un tas d’autres choses à faire. Tu risques de ne pas avoir la tête libérée de tes obligations.
  • Tu acceptes de travailler sur le dossier d’un collègue alors que tu es déjà débordée. Tu vas certainement être frustrée de ne pas finir ton travail personnel à temps.
  • Ta famille veut venir te voir dimanche et toi, tu rêves d’une journée cocooning en pyjama. Comment vas-tu vivre ce moment ?

Chaque situation où tu auras répondu oui parce que tu n’as pas osé dire NON va affaiblir la confiance et l’estime que tu as en toi. Tu vas te renier en quelque sorte.

Tu n’as pas besoin de justifier tes refus, ne les considères pas comme des affronts faits aux personnes en face de toi. Affirme-toi sans chercher à donner des explications ! Fais-le avec bienveillance. Fais ce qui te semble bon et en phase avec toi.

Accepter qui on est vraiment

La vie, en général, est faite de changements et la tienne n’y coupe sûrement pas. Les changements ne sont pas toujours faciles à accepter. Le plus important est de savoir pourquoi tu veux mettre en place ces changements.

Apprendre à penser à soi nous oblige à aller chercher au fond de nous qui nous sommes réellement. Et bien souvent, c’est ce travail qui nous permet de nous révéler à nous-même.

Se rendre compte que certaines choses ne vont pas, et vouloir les changer, ne va pas se passer sans résistance. D’autant plus que les autres n’hésiteront pas à te le faire remarquer.

Un « tu as changé ! » veut quelquefois tout dire, ou ne rien dire.

Et la peur de ne plus plaire à ton entourage peut être grande.

Mais alors, doit-on penser à soi ? Bien entendu, c’est même la règle d’or. Le fait que tu changes n’est pas forcément négatif pour les autres, mais si c’est ton choix, ce sera en tout cas bénéfique pour toi. Alors, encore une fois, au risque de me répéter, fais ce qui te semble bon pour toi.

Toutefois, tu dois prendre conscience que les changements peuvent être bouleversants.

Tu peux par exemple réaliser que pour certaines situations que tu ne vis pas forcément bien, tu es tout simplement en mode automatique. Y penser, c’est déjà s’en rendre compte. Ne sois pas trop dure avec toi-même. Prends du temps pour toi afin d’évaluer tes besoins, reconnecte-toi à toi-même, c’est à ce moment-là que les changements commencent à opérer.

Accepte que les choses puissent prendre du temps pour trouver leurs places. L’acceptation est le début de ton équilibre.

Sois indulgente avec toi-même. Sois remplie de gratitude pour tout ce qui t’arrive et célèbre toutes tes petites victoires sur tes changements quotidiens.

Apprendre à penser à soi pour être plus sereine dans son quotidien

Que veut dire être plus sereine ? Est-ce que penser à soi peut réellement nous apporter la sérénité ?

Soyons claires, la sérénité à 100 % de ton temps n’est qu’une douce utopie. Il y aura naturellement des journées plus chargées que d’autres, des challenges à relever, et c’est ce qui fait aussi la beauté de la vie.

Mais alors, comment vivre tous ces moments avec sérénité ?

Pense à toi ! Prends soin de toi ! Crée-toi des créneaux de temps rien que pour toi.

La vie n’est pas qu’une suite d’obligations. Tu peux être une superwoman et tout gérer à longueur de journée quand tu le souhaites. Et tu peux aussi procrastiner quand bon te semble, et c’est ok.

Si tu es capable de te bloquer un moment pour aller aider une amie, dis-toi que tu es ta meilleure amie, et que tu as le droit aussi te programmer du temps bien à toi. Du temps rien que pour toi, pour te faire plaisir, pour tes propres besoins.

En lisant ces lignes, tu penses déjà peut-être à des occasions que tu as manquées volontairement pour le bien-être de quelqu’un d’autre. Ce n’est pas grave, rien n’est perdu. Tu sais maintenant que les prochaines fois que tu auras envie de te faire plaisir, tu ne les louperas pas.

Alors, comment faire pour créer ces moments de bonheur simples au quotidien :

  • Trouve un pourquoi fort pour être heureuse de te lever tous les matins ;
  • trouve quelque chose que tu peux faire aujourd’hui rien que pour toi ;
  • écoute ton cœur, il va te souffler ce qui ne va pas, mais surtout ce qui te fait vibrer ;
  • Quels que soient tes objectifs du jour, fais de ton mieux, et ce sera déjà très bien.

Apprendre à penser à soi, c’est développer la conscience de soi-même. Ce sont des rencontres à programmer et à ne surtout pas louper. Tu te construis jour après jour grâce à tes actions quotidiennes et tu n’as aucune excuse valable pour que tu ne fasses pas de toi ta priorité absolue.

 

Tu comprends maintenant l’importance d’apprendre à penser à soi ! C’est un mécanisme que tu vas pouvoir mettre en place sans te culpabiliser, car tu as compris désormais qu’il n’a rien à voir avec l’égoïsme. Cela ne t’empêchera nullement de continuer de penser aux autres aussi. Ton bonheur mérite bien que tu lui réserves un peu de ton temps.
Tu as du mal à avoir confiance en toi ? Voici le coup de boost qu’il te faut pour t’aider à ce que ton estime de toi reprenne de la hauteur, je t’offre le guide des 7 secrets d’un maquillage parfait comme une pro pour avoir confiance en toi, vite télécharge-le !

Laisser a Comment

Connexion
Chargement...
S'inscrire
Mon compte
Chargement...